Retraite : Le système britannique

Retour
Partagé X fois 5
Vous aimez cet article ?
Icône de flux RSS
 

La France n’est pas le seul pays à affronter la révolution démographique avec le vieillissement de sa population. Avec une part des dépenses publiques pour la retraite de 13,8 % du PIB, la France est bien au-dessus de la moyenne des pays de l’OCDE qui consacrent 8,2 % vs 6,1 % au Royaume-Uni.

 

En 1946, le système britannique, répond à la règle des trois « U », l’Universalité avec une couverture pour tout le monde, l’Uniformité avec une seule administration gestionnaire et l’Unicité avec des prestations et taux de cotisation identiques ainsi l’État-providence était né.

 

Mais, le système a été également déséquilibré par la montée du chômage et de sa démographie à partir des années 1970.

 

En 1978 : mise en place par les travaillistes d’un système de retraite complémentaire financé par répartition par le public.

 

Dans les années 1980 : Margaret Thatcher marginalise le système de retraite complémentaire public en basculant vers un système privé par capitalisation qui sera géré par les entreprises. Elle baisse la pension de base des retraités au passage.

 

Mais de faire gérer par les entreprises les systèmes de retraite entraîne des risques de malversations. Ainsi, l’homme d’affaires Robert Maxwell a détourné 800 millions des fonds destinés à assurer les vieux jours des salariés.

 

Dans les années 1990, Tony Blair instaure un minimum vieillesse pour les personnes âgées les plus modestes.

 

Depuis octobre 2012, le gouvernement veut rendre obligatoire les fonds de pension d’entreprise, en créant le NEST (National Employment Savings Trust), un organisme public indépendant qui gère les fonds pour le compte des entreprises qui le souhaitent.

 

En 2011, David Cameron du centre droit veux accélérer la réduction des déficits publics.

Il s’attaque au régime des retraites du secteur public. L’âge légal de départ de la fonction publique est aligné sur celui du privé. Ainsi la variable d’ajustement est de retarder l’âge légal de la retraite.

 

A partir de 2018, tous les employeurs britanniques auront l’obligation légale d’inscrire l’ensemble des salariés remplissant les conditions requises à un régime d’entreprise.

 

Pour percevoir la retraite d'Etat complète, il faut avoir 35 années de cotisations et avoir atteint : 65 ans pour les hommes, passant progressivement à 66 ans (d'ici octobre 2020), puis 67 (en 2028), et 68 ans dès 2037.

 

 

Posez-nous votre question !

 

 

#RetraitePourTous

 

Articles liés :

Et si les retraites devenaient l'affaire de chacun de nous

Retraite : le système Allemand

 

Fiches liées :

Patrimoine • Conseiller en gestion de patrimoine Gestion patrimoniale
 

La place de marché de produits & services bancaires Labellisés

Le meilleur pour les consommateurs, tel est notre credo - La Finance par la Confiance -
Financement
Patrimoine
Réclamation
Financement
Patrimoine
Réclamation
Fonctionne sur : Support bureau, tablette et mobile
Fermer

Inscrivez-vous

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez gratuitement par mail un exemple de nos fiches :
Fermer

Inscrivez-vous

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez gratuitement par mail un exemple de nos fiches :